Please or S’enregistrer to create posts and topics.

Correction de Phase en filtrage actif

PrécédentPage 2 of 2

C'est fait

tades a réagi à ce message.
tades
MSB Premier - Benchmark AHB2 x2 - Vivid G2S2

Espérons que les @fledermaus@ragnarsson et autres nous retrouverons et pourront commenter sur l'intérêt  et la façon d'utiliser le cd de @filidan-pda0 pour faire des mesures voies par voies ou 2 par 2 avec un Umik 1 pour affiner les délais même si le réglage actuel me paraît déjà plutôt bob. Et là je dois avouer qu'une sorte de tuto me serait bien utile 

 

J'en profite pour vous remercier encore pour m'avoir deniaisé et m'avoir donné l'envie d'essayer d'apprendre 

Bonsoir,

Je vois qu'il y a déjà tout plein de réponses mais perso la question qui me gratte c'est plutôt pourquoi un DCX ?

 

 

C'est un filtre actif de chez Behringer qui sépare les voies avant les amplis au lieu de le faire en passif dans les enceintes. 

Si j'ai bien compris, c'est un processeur d'enceintes pro qui fait le taf pour pas très cher et ça a naguère eu un certain succès  parmi les cercles DIY et autres touikeurs de l'extrême - mais pas certain que ça ait des mérites intrinsèques si remarquables par rapport à d'autres processeurs, si ?

"L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines." William Shakespeare
Citation de tades le 21 juin 2022, 08:35

C'est un filtre actif de chez Behringer qui sépare les voies avant les amplis au lieu de le faire en passif dans les enceintes. 

Je connais un peu j'en ai eu 2. Peut-être même 3. Tous tweakés sorties passives vu que les sorties d'origine ont eu tendance à ne plus fonctionner au bout des 2 ans de garantie ...

La question c'est plutôt pourquoi choisir un DCX, une occasion, un choix délibéré etc ... ?

Perso j'irais plutôt vers des miniDSP avec une interface graphique nettement plus conviviale que la manipulation par boutons du Beber ...

Citation de Fledermaus le 21 juin 2022, 08:46

Si j'ai bien compris, c'est un processeur d'enceintes pro qui fait le taf pour pas très cher et ça a naguère eu un certain succès  parmi les cercles DIY et autres touikeurs de l'extrême - mais pas certain que ça ait des mérites intrinsèques si remarquables par rapport à d'autres processeurs, si ?

Et oui, ce fut le premier filtre actif un peu abordable. Comme en plus Selectronic avait sorti des kits d'évolution pour audiohiles, gros succès.

Aujourd'hui il me semble suranné et comme il est plus que moyennement adapté aux normes audiophiles, E/S asymétriques RCA, toslink, coaxial, il n'est plus vraiment utilisé en hifi.

Un autre truc en vogue à l'époque, pour les plus fortunés, c'était le BSS366, à priori robuste mais finalement pas non plus à l'abri de déficiences 

Pour l'histoire du CD avec le sweep, ce n'est pas important, le logiciel de mesure possède évidemment son générateur de signal ...

Citation de almat le 21 juin 2022, 09:29
Citation de tades le 21 juin 2022, 08:35

C'est un filtre actif de chez Behringer qui sépare les voies avant les amplis au lieu de le faire en passif dans les enceintes. 

Je connais un peu j'en ai eu 2. Peut-être même 3. Tous tweakés sorties passives vu que les sorties d'origine ont eu tendance à ne plus fonctionner au bout des 2 ans de garantie ...

La question c'est plutôt pourquoi choisir un DCX, une occasion, un choix délibéré etc ... ?

Perso j'irais plutôt vers des miniDSP avec une interface graphique nettement plus conviviale que la manipulation par boutons du Beber ...

J'ai la chance d'avoir pu me faire modifier les alims, filtrages et sortie par Ennio Bortolin qui a conçu le reste de ma chaine ... mini DSP j'ai pratiqué avant, mais je n'y reviendrai pas.

Après pour la pratique des boutons c'est comme tout c'est une question d'habitude. Et le problème qui m'amenait là n'est pas une question de connaissance des boutons .. c'est quoi mesurer et comment interpréter...

Le top pour affiner les délais, à ma connaissance, c'est comme évoqué plus haut un micro de mesure étalonné qui rentre dans un canal d'une carte son (Audix et Motu M2 chez moi) tandis que l'autre canal, bouclé sur lui-même, fournit la référence temporelle ; REW propose des options qui correspondent à cette config.

Des tuto ça se trouve, par ex ici (HCFR) - le SNR du thread n'est pas top mais il y a de bonnes infos.

Après faut potasser et bidouiller, il n'y a pas plus formateur !

Ou attendre que @ragnarsson trouve le temps, l'énergie et la motivation de s'atteller à la tâche titanesque de compiler la somme ultime sur la question 😉

"L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines." William Shakespeare
Citation de Fledermaus le 21 juin 2022, 20:57

Des tuto ça se trouve, par ex ici (HCFR) - le SNR du thread n'est pas top mais il y a de bonnes infos.

Je pense que tu peux ajouter ceux-là, pas lu en profondeur mais à priori pas mal ...

http://forum-hifi.fr/thread-19814.html

http://forum-hifi.fr/thread-20095.html

Pour l’instant j’ai trop de boulot et les week end bien chargés jusque septembre.

Je soihaite aussi pouvoir illustrer avec quelques mesures faites en extérieur.

Il faut ausdi que je comprenne où il faut que je débute.

Déjà j’ai vu qu’il y avait un ajout à faire au tutoriel REW pour ajouter la référence temporelle via loopback mais aussi le comment mesurer au mieux en salle quand on ne peut pas mesurer dehors (pourtant se mettre au milieu du champ de Mars devrait être pas mal pour ça même si il faut mesurer la nuit pour limiter la polution sonore des autres).

Ensuite seulement on peut aborder le filtrage, et pour finir la correction de phase (et je proposerai aussi de le faire sans utiliser Rephase).

Il va me falloir beaucoup de temps pour préparer tout ça.

tades a réagi à ce message.
tades

J'ai avancé un peu. 

Pour rappel Onyx k1 4hp

De bas en haut : boomer 30 200hz

Bas médium 30 650

Tweeter 3k 17k

Haut médium 650 3k

Mesure au niveau du tweeter à 60cms pour limiter autant que possible influence de la salle tout en captant les 3 hp du haut. Évidemment le tweeter est au centre de la cardioïde et donc domine un peu trop mais je ne vois pas comment faire autrement. 

Puis windowing sur 8 cycles. J'ai hésité à fenetrer encore plus mais n'ai pas vraiment vu de différence. 

Et ensuite je tâtonne sur les retards pour avoir la courbe de phase descendante la plus linéaire possible. 

Mais grosse interaction entre les retards et les fréquences de coupure. Retour obligatoire à l'écoute pour les arbitrages

On arrive à un résultat marchant plutôt bien. Mais je pense qu'avec une méthode plus formalisée on doit pouvoir faire mieux. 

Pour ma part l'écoute me montre que j'ai intérêt à mettre les filtrages les plus raides possible 48dB/octave en LR et à accepter des gros écarts de fréquence de coupure (ex entre haut du bas médium et basse du haut médium ) pour limiter la zone où les haut parleurs cohabitent. 

A vos conseils 

Bonne journée Thierry 

 

Peut-être avez vous été choqué par la conclusion que je tire de mes expériences : "pentes les plus raides possibles" 

Après être allé faire des mesures chez un ami, je peux compléter par le fait je limite dorénavant ce constat au filtrage numérique.
Car lui est en filtrage passif, et c'est une tout autre limonade !

Merci pour les news 😉

Non non, pentes les plus raides possibles ça se défend, comme ça les HP travaillent chacun chez soi et ça minimise les possibilités d'interférence, donc d'accident de phase et de bizarreries hors axe. Preil en passif, sauf que ça commence à  douiller niveau composants, et au prix du cuivre... (ici un filtre de chez Jean Maurer, qui préfère aussi les pentes raides)

Ce qui choque davantage ma jeune sensibilité à la relecture du fil, c'est l'option retenue, si j'ai bien compris, de cascader filtrage actif + composants passifs d'origine ; à la limite je conçois un condo série de sécurité pour le tweeter, mais le reste, in my book, ça dégage ! (ou ça fait l'objet d'un élégant by-pass réversible)

"L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines." William Shakespeare

Pentes raides en passif = décalage de phase massif entre chaque HPs. C’est pas la même limonade qu’en actif, même si on peut aimer le résultat globalement quand même  

@fledermaus  Je te suis parfaitement. La cascade Actif (48dB/LR) Passif (6 ou 12dB) est un peu historique, un peu le fruit de ma fainéantise et beaucou^p "au fond c'est tombé en marche, alors je ne touche à rien"

L'idée d'origine était de maximiser les pentes et il m'aurait fallu des filtres autres que le DCX2496 "Bortolinisés" pour le faire en passif pur

 

@filidan-pda0  Oui c'est ce que j'ai pu constater chez l'ami ... et là franchement j'ai abandonné l'idée de bouger les filtrages et suis revenu à un simple traitement de l'acoustique de la pièce pour lui faire faire des progrès

 

Merci pour vos infos et commentaires

PrécédentPage 2 of 2